L'Esprit


La recherche de la vérité est plus précieuse que sa possession
LESSING

Blaise Pascal
Source : Wikipédia
La réflexion sur l'espace et le temps pose le problème de l'existence du monde, non seulement de son cadre spatio-temporel, mais aussi des êtres qui y vivent et plus spécifiquement de l'homme. " Le temps ne peut exister s'il n'y pas de créatures ", écrivait Saint Augustin, au chapitre III des confessions tandis que Kant, en écho disait : " Je ne peux pas concevoir l'espace sans corps ". A l'opposé, Ilya Prigogine, Prix Nobel de chimie, inscrivit cette phrase sur un mur de l'Université Lomonosoff à Moscou : " Le temps précède l'existence ". Hegel, dans la science de la logique, apporte une autre approche : " Le commencement est encore néant et il faut que quelque chose soit. Le commencement n'est pas le néant pur, mais un néant dont quelque chose doit sortir. L'être est en même temps déjà contenu dans ce commencement. Le commencement contient donc l'un et l'autre, l'être et le néant, il est l'unité de l'être et du néant ". Seul l'homme a la capacité de s'interroger sur sa propre existence. Il n'est qu'un roseau disait Pascal, mais c'est " un roseau pensant ". C'est à cette pensée humaine que nous allons nous intéresser maintenant en essayant de l'approcher, comme l'espace et le temps, à la fois par une analyse phénoménologique et par une réflexion sur les données actuelles de la science, notamment des neurosciences.

Sommaire


© 2011-2018. Tous droits réservés. Philippe Scherpereel.http://www.philippe-scherpereel.fr