Histoire de la médecine


Cette partie du site, consacrée à l'Histoire de la Médecine, rassemblera des textes et des illustrations concernant des personnages, des techniques, des  établissements ou des périodes qui ont marqué l'histoire de la médecine, et plus spécialement de l'anesthésie réanimation. Ces textes courts sont constitués de résumés de livres ou de conférences qui ont été ou seront présentées.
Cliquez pour agrandir l'image

Médecins et infirmières dans la guerre de Crimée


La guerre de Crimée, qui dura de mars 1854 à mars 1856, fit un demi-million de morts, et fut la première guerre moderne par l'ampleur des moyens militaires. Du point de vue médical, le plus grand nombre de victimes fut causé par des épidémies, cinq fois plus meurtrières que les blessures de guerre. De nombreux progrès furent accomplis dans la prise en charge des malades et des blessés, avec la présence d'infirmières sur le front, création d'une médecine de l'avant, la première utilisation généralisée de l'anesthésie au chloroforme, la prise de conscience de l'importance de l'hygiène, l'organisation des transports vers les hôpitaux de l'arrière et la nécessité d'individualiser le corps de santé de l'intendance.

Publié aux éditions L'Harmattan.

ISBN : 978-2-343-10108-8 • novembre 2016 • 142 pages.

Disponible sur le site de l'éditeur.
Cliquez pour agrandir l'image

La passion d'épauler


Ce livre " La passion d'épauler " a été réalisé par l'Institut Pasteur de Lille pour commémorer le 150 ième  anniversaire de la naissance d'Albert Calmette, son fondateur. Ce livre associe autour de six thèmes, la vie et l'œuvre d'Albert Calmette, écrits par Philippe Scherpereel, la présentation des chercheurs de l'Institut Pasteur de Lille et des personnalités régionales soutenant sa recherche. Ces textes de présentation sont de Marie-José Hermant, les photographies de Sam Bellet et l'édition de Michel Marcq.

Le livre est en vente en librairie au prix de 30 €.
Cliquez pour agrandir l'image

Albert Calmette « Jusqu'à ce que mes yeux se ferment »


Albert Calmette eut une vie passionnante. Il entretint une correspondance considérable avec ses maîtres, sa famille et ses amis. Il fut l'un des plus grands savants de son époque. Si la lutte contre la tuberculose reste sa contribution majeure, sa curiosité intellectuelle, sa grande humanité l'ont conduit à s'intéresser à de multiples problèmes de santé et de société. Ce sont ses propres écrits qui ont servi de base à la rédaction de ce livre, ils y sont repris fidèlement.

Publié aux éditions L'Harmattan.

ISBN : 978-2-343-09377-2 • juin 2016 • 166 pages

Disponible sur le site de l'éditeur.

Jusqu'à ce que mes yeux se ferment…


L'auteur est Albert Calmette dont j'ai repris les écrits, en particulier manuscrits, Quelques notes sur ma vie et sur ma carrière pour mes fils et pour mes petits enfants. Comme Noel Bernard et Roger Kervran qui ont écrit ses biographies, dont je me suis inspiré, j'ai voulu rendre hommage à un homme exceptionnel, une personnalité attachante, pour lequel je ressentais une profonde affinité.

J'ai écris ce livre à la première personne du singulier, à la manière d'une autobiographie, dont j'espère qu'il se fut satisfait. Ses paroles ou ses écrits ont été rapportés en italique. Je n'ai inventé que le strict nécessaire pour assurer la fluidité du récit, me contentant de retranscrire, comme un médium, ses mots et ses pensées.

Le livre Jusqu'à ce que mes yeux se ferment…
Cliquez pour agrandir l'image

Pietro D'Albano, médecin et philosophe de Padoue à l'aube de la Renaissance


Pietro d'Abano qui naquit en 1250 fut contemporain de la création des grandes universités européennes où il enseigna et rencontra les plus grands savants de son époque. Il fut l'ami de Marco Polo, de Giotto et de Dante. Il se passionna pour l'astronomie et l'astrologie. Il eut une approche très moderne de certains aspects de la médecine. La publication d'un ouvrage remettant en question certains dogmes de l'Église, l'exposera aux foudres de l'Inquisition, ce qui le conduira à la mort à l'issue d'un ultime procès.

Publié aux éditions L'Harmattan.

ISBN : 978-2-343-09369-7 • juin 2016 • 146 pages

Disponible sur le site de l'éditeur.

Pietro D'Albano, le médecin qui avait la tête dans les étoiles


Pietro d'Abano fut médecin, philosophe et astronome du Trecento. Après ses études à Padoue, il partit à Byzance se perfectionner en grec afin de traduire médecins et philosophes de l'Antiquité. Il enseigna à Paris où il débuta la rédaction de son œuvre majeure le Conciliator. De retour à Padoue, il rencontra Giotto et Dante. Il fut ami de Marco Polo, de philosophes et musiciens. Refusant les miracles et les dogmes, il fut persécuté par l'Inquisition. Il mourut lors de son procès et sa dépouille fut brûlée. Les faits rapportés ont une base historique mais ont été repris dans un contexte romanesque.

Le livre PIETRO D'ABANO

Hôpitaux du Nord, huit siècles de médecine


L'ouvrage Hôpitaux du Nord, huit siècles de médecine, rédigé par le Professeur Philippe Scherpereel, Administrateur de l'Association du Musée Hospitalier Régional de Lille, est publié dans la collection "les patrimoines" aux Editions Voix du Nord.

Composé de 51 pages en couleur, il retrace l'histoire millénaire de la médecine régionale. Du Moyen-Âge à nos jours, de nombreux établissements hospitaliers témoignent de l'évolution des conceptions de la médecine. Confronté aux fléaux des grandes épidémies, ravagé par de nombreuses guerres, soumis aux conditions sanitaires désastreuses dues à l'industrialisation, le Nord a su faire face grâce à ses médecins et à ses soignants. Il dispose aujourd'hui d'un potentiel d'hôpitaux et de laboratoires de recherche à la pointe de la technologie, de médecins et de chercheurs performants.

Cet ouvrage est disponible au prix de 7 euros chez les marchands de journaux, en librairie, en ligne sur le site de la Voix du Nord (http://www.laboutiquedeslecteurs.fr) et par correspondance : La Voix du Nord Editions, BP 549, 59023 Lille cedex.

De  l'Hôpital Saint Jean-Baptiste à l'Hermitage Gantois


Fondé en 1460 par Jean de le Cambe, dit Gantois, l'Hôpital Saint Jean-Baptiste fut par la suite plus connu sous le nom d'Hospice Gantois. Il reçut des malades jusqu'en 1995, marquant le terme de 535 années, sans discontinuer, vouées aux soins. Créé au siècle d'or de Lille, correspondant à la période faste des ducs de Bourgogne, il est l'un des plus beaux exemples du patrimoine architectural lillois. Son histoire se confond avec tous les fastes et toutes les vicissitudes que la ville traversa au cours des siècles. Sa rénovation permettant l'ouverture en 2003 d'un hôtel de prestige, l'Hermitage Gantois, a permis de préserver un témoin exceptionnel de l'histoire de Lille et de mettre en valeur un superbe édifice  et les œuvres d'art qu'il renferme.

Avec le concours des Editions de La Voix du Nord et de membres de l'Association du Musée Hospitalier Régional de Lille, l'auteur a rassemblé dans un livre de 50 pages, abondamment illustré, l'histoire et les trésors de ce magnifique ensemble architectural lillois.


Cet ouvrage est disponible, au prix de 8 euros en librairie ou par correspondance à l'Association du Musée Hospitalier Régional, BP 1267, 59014 Lille cedex, au prix de 12 euros, port compris.

Conférences




© 2011-2017. Tous droits réservés. Philippe Scherpereel.http://www.philippe-scherpereel.fr